Blekko, la recherche devient participative

Depuis le 1er novembre, les internautes peuvent tester la version bêta du moteur de recherche Blekko. Une nouveauté signée Rich Skrenta, le « créateur » du tout premier virus informatique.

Moteur de recherche Blekko : des résultats plus pertinents que ceux de Google ?

Les résultats du moteur de recherche Blekko ne sont pas, comme pour Google, classés selon des algorithmes mais selon les indications des internautes eux-mêmes. Avec cette approche participative, Blekko va tenter de proposer des résultats plus pertinents grâce à la contribution des internautes. Des « slashtags » pourront ainsi être ajoutés aux pages jugées intéressantes et pertinentes afin d’être plus facilement repérées par Blekko, au détriment des pages purement commerciales.

Moteurs de recherche : la suprématie de Google

Cuil (créé par 4 anciens de Google), Yauba, Ujiko, Kartoo, Wolfram… : des centaines de moteurs de recherche ont été lancés pour « concurrencer Google », chacun apportant son lot de différenciations.

Présentation des résultats, pertinence des réponses, formulation des requêtes… : tous ces moteurs s’axaient sur une distinction majeure par rapport au géant de Mountain View. Pour la majorité, les idées étaient réellement innovantes, mais au final aucun moteur de recherche n’a jamais accroché auprès du public. La raison ? Google est encore trop bien ancré dans les habitudes d’utilisation des internautes. Une concurrence frontale est souvent vouée à l’échec, tandis qu’un « glissement » comme est en train d’opérer Facebook pourrait avoir à terme beaucoup plus d’impact.

Pour le tester, c’est par ici : http://blekko.com/.

 

M.V.

Articles similaires:

Partagez cet article

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin