Crawlabilité du site : une pièce maîtresse du SEO

Les deux pièces maîtresses du SEO sont la popularité et le contenu des sites. Cependant, la crawlabilité s’avère indispensable : si la structure de votre site n’offre pas aux moteurs de recherche un accès complet à son contenu textuel ou ne permet pas une bonne diffusion de la popularité, vos efforts n’auront que peu d’effets.

Ce qu’il faut faire : miser sur la simplicité

Si vous souhaitez avoir une parfaite crawlabilité du site, notez qu’il n’existe rien de plus efficace que la navigation textuelle. Ainsi, pour augmenter votre visibilité sur Internet, préférez :

–          Un menu de navigation avec des liens en texte ;

–          Un tag-cloud incluant des liens html ;

–          Un crosslinking entre vos différentes pages via des liens au cœur des contenus textuels ;

–          Un fil d’Ariane (ou suite de liens hiérarchisée).

Afin de faciliter la prise en compte de vos pages par les moteurs de recherche, l’édition d’un site map qui sera soumis au webmaster tool apparaît comme une initiative plus qu’intéressante.

Ce qu’il ne faut pas faire

Lors de la création d’un site Internet, afin de maximiser vos chances d’indexation et d’améliorer la qualité de votre linking interne, vous devez impérativement éviter :

–          L’utilisation de frames : les moteurs de recherche ne peuvent ni en interpréter les contenus ni en suivre les liens ;

–          Le développement de menus de navigation (ou tag-cloud) en Flash/image/JavaScript. Ces technologies n’ont pas encore été totalement intégrées par les moteurs et peuvent par conséquent poser un important problème du point de vue du SEO ;

–          Les pages avec un temps de chargement trop long.


I.I. & M.V.

Articles similaires:

Partagez cet article

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin