Comment cibler des mots clés ?

De l’art de cibler les mots clés…

Sur Internet, la rédaction Web devrait toujours obéir aux strictes règles de l’optimisation. Si la qualité rédactionnelle des textes est primordiale, il faut savoir que cibler les mots clés l’est tout autant. Un ciblage « intelligent » de vos mots-clés favorise en effet le bon positionnement d’un site Internet dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Etape 1 : connaître les catégories de mots clés

Il existe deux grandes catégories de mots clés :

  • Mot clé générique : il s’agit d’un mot clé fréquemment requêté par les internautes, hautement concurrentiel. Ce type de mot clé est idéal pour les pages qui sont placées dans les premiers niveaux de l’arborescence d’un site, comme la home page ou les pages de catégories…
  • Mot clé long tail ou longue traîne : il s’agit d’un mot clé composé, peu requêté et généralement peu concurrentiel. Cibler des mots clés  long tail vous offre la possibilité de vous positionner facilement sur des requêtes très précises et sont parfaitement adaptés aux articles, interviews ou pages produits (modèle + marque + spécificité).

Etape 2 : cibler tous les mots clés qui peuvent générer du trafic

Certains outils gratuits, à l’instar de Google Adwords (qui fait figure de référence), permettent de cibler les mots clés les plus intéressants du point de vue du référencement. Ils indiquent la fréquence de frappe du mot clé requêté, mais également des suggestions pouvant potentiellement générer du trafic.
– Exemple : en recherchant la fréquence de frappe de « chaussures ski », Google Adwords vous indiquera également celle des mots clés « achat chaussures ski » et « vente chaussures ski ».
Pour plus de précision, nous vous conseillons de cocher la case « Exact » plutôt que « Large » dans les « Types de correspondance ». En effet, en recherchant une expression en mode « Large », les fréquences de frappe vont intégrer toutes les recherches comprenant cette expression dans une expression plus large.

– Exemple : Si vous recherchez le terme « chaussures ski » en mode « Large » les résultats comprendront les recherches de termes tels que « chaussures ski femmes », « chaussures ski Salomon », « chaussures ski occasion »… Il est donc préférable de rechercher ses fréquences de frappe en mode « Exact » pour plus de pertinence.

 


Etape 3 : cibler intelligemment la long tail

Afin de cibler vos mots clés long tail, il est important de prendre en considération plusieurs paramètres :

  1. Les fréquences de frappe seront toujours faibles ;
  2. Il sera donc pertinent de choisir des mots clés composés de termes eux-mêmes ayant une bonne fréquence de frappe ;
  3. Pensez également à analyser les types de formulation.

– Exemple : vous souhaitez travailler le référencement d’une page produit de lave-linge Bosch, voici les questions à se poser :

  1. Quel est le terme générique de base le plus requêté ? « Lave linge »  ou « Machine à laver » ? Evaluez en premier lieu les fréquences de frappe des synonymes.
  2. Quelles sont les fréquences de frappe sur les caractéristiques de mon produit/sujet ? « Lave linge Bosch », « Lave linge 7 kg », « Lave linge séchant »…  Vous pourrez ainsi choisir l’ordre des mots dans votre expression : « Lave linge Bosch 7kg », « Lave linge séchant 7 kg », « Lave linge séchant Bosch »…
  3. Comment mon expression long tail doit-elle être composée ? Avec un verbe « Acheter lave-linge Bosch » ou bien sous la forme nominale « achat lave-linge Bosch » ? Evaluez divers types de formulation avec le mot clé générique.

En somme, pourquoi travailler à la fois des mots clés génériques et long tail ? Tout simplement parce que cette méthode permet de générer un trafic ciblé sur les pages profondes d’un site, tout en lui permettant de se hisser petit à petit dans les premiers résultats des moteurs de recherche sur des requêtes plus concurrentielles grâce à un  travail de référencement plus global.

E.B. et I.I.

Articles similaires:

Partagez cet article

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin