Réseaux sociaux et dommages collatéraux

Aux Etats-Unis, le taux de fréquentation des sites de messagerie électronique ne cesse de chuter, au profit des réseaux sociaux et notamment de Facebook. Selon une enquête réalisée par Comscore, en un an, le temps passé par les internautes sur les boîtes mail aurait subi une baisse de 8%.

Certaines tranches d’âge sont surreprésentées parmi les groupes ayant abandonné les messageries électroniques. Ainsi, selon Comscore, la baisse de fréquentation la plus remarquable a été enregistrée auprès des 12-17 ans (59% de temps passé en moins par rapport à 2009). Les réseaux sociaux, Facebook en tête, profitent largement du désintérêt des internautes pour les boîtes mail . La revue numérique de 2010 réalisée par Comscore révèle en effet une hausse d’environ 5% du temps passé par les Américains sur le plus célèbre des réseaux sociaux.



Cliquer sur le visuel pour agrandir

 

Pour en savoir plus, téléchargez le fichier 2010 US Digital Year in Review.

 

Articles similaires:

Partagez cet article

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin