Facebook et Bing : quand le moteur de recherche devient communautaire

Microsoft et Facebook ont annoncé un partenariat d’un nouveau genre : un complément de résultats sur les pages du moteur de recherche Bing, en fonction des goûts (like) de vos contacts Facebook.

Principe du partenariat entre le moteur de recherche et le réseau social

Lors d’une requête effectuée sur le moteur de recherche Bing concernant un film, un restaurant ou un événement, des compléments d’informations apparaîtront désormais en fonction des « likes » de vos amis sur Facebook.

Par exemple, sur la requête « restaurant japonais paris », les restaurants appréciés par vos amis apparaîtront en plus des résultats classiques du moteur de recherche.

L’intérêt de ce partenariat est assez évident pour Microsoft : tenter de rattraper son retard sur les innovations produites par ses deux concurrents majeurs, Google et Yahoo!. Le moteur de recherche étant surtout connu pour simplement copier les nouveautés de ses camarades…

Respect de la vie privée

Concernant le respect de la vie privée, M. Zuckerberg (PDG de Facebook) a tenu à rassurer tout le monde en faisant plusieurs annonces.

Tout d’abord, le PDG précise qu’il faudra être connecté à sa page Facebook pour utiliser cette option de recherche. Cette fonction ne sera donc pas activée d’office mais simplement proposée par le moteur de recherche Bing pendant un certain temps. Si l’internaute la décline, celle-ci cessera de s’afficher et ne pourra être réactivée que depuis les paramètres de personnalisation.

De plus, les dirigeants de Facebook et du moteur de recherche ont annoncé qu’aucun transfert d’informations n’aura lieu. Le réseau social ne devrait donc pas être au courant de vos recherches coquines et le moteur de recherche ne devrait pas avoir accès à vos informations personnelles. Cette annonce calmera-t-elle les habituels détracteurs ?

M.V.

Articles similaires:

Partagez cet article

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin