Achat nom de domaine : Google étend ses activités


Google se repositionne dans le secteur de la réservation de nom de domaines. Mais ce n’est pas une nouveauté. Alors qu’est-ce qui change ? Et avec quels enjeux ? Nous faisons le point.


La réservation de noms de domaines n’est pas une nouvelle activité pour Google, qui avait obtenu le statut de regiStar* de la part de l’ICANN (Internet Corporation For Assigned Names and Numbers) en 2005. La nouveauté concerne plutôt le service proposé. Selon le site Abondance, Google a en effet annoncé que pour un tarif modique (on murmure le prix de 12$ par an), elle offrirait notamment :

–          La possibilité de créer 100 sous-domaines et autant d’adresses mail,

–          Des outils de redirection et de migration de domaine,

–          La possibilité de créer son site web avec une solution d’hébergement (externe à Google)

–          Etc.

Un rapport qualité/prix à toute épreuve, donc !


Quel enjeu pour les regiStar ?

Connaissant la force de frappe de Google, l’offre devrait trouver preneur assez facilement. Un motif d’inquiétude pour les regiStar du marché ? Certainement, car l’étendue des services (notamment la création de site et l’hébergement) rend difficile la création d’une offre concurrente crédible à un prix aussi bas.

Et pour mémoire, souvenons-nous que lorsque Google a lancé l’application maps, des structures comme Viamichelin ou Mappy, qui tiraient un revenu substantiel de la vente de solutions de géolocalisation pour les entreprises (plans d’accès pour sites web de magasins, restaurants ou autre), n’ont eu que quelques mois pour fermer leurs services !

Pour l’heure, l’offre n’est pas encore ouverte au grand public, mais ça ne saurait tarder…



* RegiStar : statut qui permet à une société ou une association de gérer la réservation de noms de domaine pour un nombre d’extensions données (.fr ; .com ; .org ; etc.).


x

Articles similaires:

Partagez cet article

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin